Publié le Laisser un commentaire

Tableau vitrail textile « Galets et Dentelles aux Fuseaux »

Tableau "Galets et Dentelles aux Fuseaux"

J’ai découvert la dentelle aux fuseaux, il y a quelques années auprès d’une dentellière qui proposait des ateliers d’initiation sur des moulins à dentelles queyrassins dans le vieux donjon de Chateau-Queyras. J’ai exploré ensuite différentes techniques, notamment grâce au site d’André-Pierre Limouzin (http://couvige.virtuel.free/) et quelques livres livres références (Centre du Puy en Velais)…

Encouragée par des amis à montrer cette facette de mon travail,  j’ai cherché à intégrer quelques petites réalisations dans un tableau qui combinerait plusieurs de mes thèmes actuels : tissus peints – collage -patch – motifs fascinants des galets humides de l’estran – ondulations – dentelles aux fuseaux – transparence et effet vitrail pour un tableau vivant selon la lumière au fil de la journée !

Je vous propose de suivre les étapes de cette création ! En vous épargnant les phases préliminaires de réalisations des pièces de dentelles aux fuseaux.

  • Etude des motifs des galets de l’estran

La richesse des motifs et couleurs des galets humides de l’estran est incroyable et inspirante.

20180906_165800

  • Peinture d’un vieux drap à l’acrylique sur ce thème

Pas facile … mais à force de petites touches … pourquoi pas ?

20180523_161846

  • Séchage … patience 😉

20180523_161317

  • Premiers essais …

Pas si mal … on continue …

20180523_150128

  • Découpage de bandes ondulées pour construire le dessus de ce travail

Les morceaux de draps sont découpés en fines bandes ondulées, agencées de différentes manières jusqu’à trouver cellpe qui convient !

  • Peinture du support qui recevra les pièces de dentelles aux fuseaux

Le support choisi doit être semi- translucide pour obtenir l’effet vitrail envisagé. J’ai retrouvé un vieux rouleau  de fibres destiné à être appliqué sur les murs pour être peint datant des années 1990, qui a fait l’affaire.

20180522_191114

  • Essais … disposition des morceaux de dentelles

Là encore les possibilités sont infinies … et la difficulté est de choisir !

20180524_121304

  • Réalisation du « dessus »

C’est ensuite l’étape de la réalisation du collage sur de la tarlatane pour un bon maintien, puis de la surpiqure des pièces appliquées afin d’obtenir le « dessus » du travail. Etape très plaisante avec de jolies découvertes d’effets souhaités mais un peu inespérés.

20180525_150702

  • Insertion des morceaux de dentelles entre le « support » et le « dessus »

Le dessus est découpé pour chaque « incrustation de pièce de dentelles ».

20180525_160756

20180525_161912

Le contour de chaque incrustation est ensuite piqué pour un bon maintien avec le support au 3ème plan, en prenant soin de ne pas trop fixer la dentelle pour qu’elle garde son caractère souple et gracieux.

  • Effet tableau textile

Sur un mur nous avons un tableau original où peinture, patch et dentelles aux fuseaux cohabitent…

Tableau "Galets et Dentelles aux Fuseaux"

  • Effet vitrail textile

Sur une vitre à la lumière du soleil couchant … c’est tout autre chose !!!

Avec une mise en valeur tout à fait intéressante des pièces de dentelles et de leur transparence.

20180527_194318.jpg

 

20180527_20022720180527_20035820180527_200422

Si cet article vous inspire et que vous désirez vous lancer dans une telle démarche je suis à votre disposition pour échanger et répondre à vos questions éventuelles.

Publié le Un commentaire

Tableau Textile « Sillon de Talbert »

Il était une fois un tableau textile !

Prenez du vieux drap et de la peinture acrylique.
Peignez les 3 morceaux de tissu selon votre inspiration : plus ou moins différents, contrastés ou non, mais qui vont être amenés à cohabiter !

 

Peinture 3 morceaux
Peinture des 3 morceaux de drap

Choisissez les formes géométriques que vous souhaitez utiliser … tout est permis !!! Mais … un conseil, commencez par des carrés et des rectangles.
Astuce : votre travail sera plus vivant si vous glissez quelques petits rectangles au sein des carrés (ou l’inverse).

Procéder au découpage des pièces est une étape souvent difficile, non pas techniquement, mais pour choisir les endroits à prélever dans vos 3 morceaux de tissus peints.

Prenez le temps de regarder... et de débusquer les zones intéressantes dans vos 3 tissus.
Astuce : découper une « fenêtre » dans une feuille cartonée à la dimension de votre motif géométrique (comme un pochoir).
Il vous suffit de promener votre « fenêtre » lentement sur votre tissu : vous serez étonnés par la richesse de ce que vous découvrirez ! Et vous aurez l’embarras du choix.

Marquez avec un bic à l’intérieur de la « fenêtre » les zones les plus intéressantes. Puis découpez soigneusement vos morceaux ainsi délimités.

Passez ensuite à l’étape de la composition. Un grand moment ! Testez une disposition, puis une autre, une autre encore … etc. en jouant sur les formes, les lignes, les couleurs et autres détails de vos pièces de tissu peint.

Composition
Composition : le moment des choix

Ne vous refusez pas le plaisir de savourer la richesse des possibilités. Etape cruciale … souvent à la fois plaisante et douloureuse : il faut choisir !!!

Ensuite, il suffit d’appliquer les pièces une à une avec de la colle vynilique multi-usage sur un support.
Pensez à prévoir une bordure assortie … qui donnera un plus à votre tableau.

Astuce : pour le support, le plus facile est d’utiliser de la tarlatane (gaze amidonnée utilisée autrefois pour les parementures) ou un non-tissé sur lequel on trace le cadre correspondant au tableau final.

 

Collage
Application sur la tarlatane

Une fois le tout sec… il faudra surpiquer … là encore on peut faire simple ou plus sophistiqué.
Astuce : pour vos premiers tableaux, utilisez un point zig-zag en réduisant la largeur et la longueur du point.

Surpiquage
Couture des pièces appliquées

Vous y êtes …. vous avez réalisé un tableau en utilisant les méthodes de peinture de tissus à la main, de collage, d’appliqué pour créer votre patchwork.