Vitrail Textile : Batik-Mola »Triptyque Motifs en Poupées Russes ». Tutoriel (partie 1).

Il est intéressant d’utiliser la technique du « Mola » pour jouer avec les formes et magnifier les couleurs. Le mola est défini comme « une sculpture sur tissus » produite tradtionnellement par les amérindiennes Cuna au Panama, mais plus largement en amérique centrale. En pratique il s’agit de superposer plusieurs épaisseurs de tissus contrastés, de dessiner un motif sur celui du dessus… de découper l’intérieur de ce premier dessin et de fixer à petits points glissés le pourtour de la zone évidée sur les pièces sous-jacentes. Ensuite on reproduit la même opération sur la couche suivante, etc.

J’aime particulièrement utiliser cette technique ! Si vous utiliser des tissus variés en couleurs et en motifs, c’est une succession de surprises qui vous attend au fur et à mesure que vous évider vos motifs.

Ici je vais vous décrire avec quelques mots et photos un exemple d’utilisation.

Projet : Vitrail Textile

Qui dit « vitrail textile » dit jeux de lumière et transparence avec des zones plus opaques. Pour mon projet j’ai choisi 5 batik différents en couleurs, en motifs mais qui me semblaient complémentaires.

Astuce : Vous devez choisir des tissus relativement fins, dont l’un au moins, lorsqu’il est placé devant la fenêtre, doit laisser passer de la lumière et changer de couleur. Le batik sur une fine popeline s’y prête bien, ou une jolie soie, voire certains polyesters ou viscose …

Pour l’étape suivante j’ai retenu le principe d’un tryptique fait de pièces de 33 x 38 cm. En fait j’avais une bande de tissu rayé destiné à l’étage supérieur, il faisait 38 cm de hauteur en 90 cm de large… je l’ai tout simplement divisée en 3 😉.

Ensuite en observant les motifs des 4 autres batik, il m’a semblé amusant de jouer sur les formes : de vagues losanges à contours, des cercles bordés également, enfin des formes évoquant des végétaux… Voilà 3 types de motifs à utiliser pour les formes évidées qui laisseront passer la lumière. Et pourquoi ne pas utiliser les petits oiseaux vert pâle pour faire les contours ?

Préparation du travail

Il convient tout d’abord de superposer les tissus choisis. Dans mon cas, il y a 3 couches de tissus : le tissu à motifs, « zone lumineuse » qui sera laissé intact, puis le tissu qui fera les contours et enfin le tissu rayé que l’on évidera et qui constitue l’armature du vitrail.


Réalisation des panneaux en mola

Une fois nos 3 tissus superposés en place, bâtis pour les maintenir, le moment est venu de dessiner les motifs à évider.

Astuce : Cette étape est capitale. Vos motifs doivent avoir unt taille suffisante pour que les parties évidées aient « du sens »… que ce vous trouvez intéressant soit bien visible. Pour cela tenez compte des parties repliées pour faire l’appliqué (la couture à points glissés, comptez environ 3 mm de chaque côté pour votre 1er tissu, puis également pour votre second tissu, plus la largeur de celui-ci qui restera visible comme contour)

Pour mon premier exemple j’ai choisi comme fond mon tissu à losanges. Et j’ai décidé de jouer sur ces losanges en dessinant sur mon tissu supérieur des losanges de grandes tailles… avec la perspective de découvrir des petits losanges dans ces plus gros losanges, à la manière de poupées russes.

Voici mon second panneau avec les « motifs végétaux » :

Et enfin avec mon troisième panneau et ses cercles :



Tout ceci semble prometteur 😉

Un certain nombre d’heures plus tard …. voilà une idée du chemin à faire !

A suivre


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s