Petites pièces de récupération sashiko-boro et compagnie

Tout projet textile génère de nouveaux matièriaux, chutes de tissus, restes d’aiguillées de fils, restes de laines etc.

Un bon conseil : « Il faut tout garder » ! Cela peut sembler parfois ridicule mais … c’est en fait un trésor que vous accumulez ainsi.

Je vous propose de partager un exemple de ce qu’on peut en faire 😉

Mon projet de vitrail textile « Tryptique Motifs en Poupées Russes » (cf. Article : http://vitrail-textile-tryptique-batik-mola-tutoriel), du fait de la technique employée le Mola a généré de nombreux petits morceaux de batik lors de l’évidement des 2 couches superficielles. J’aime beaucoup ces batik, et je prends beaucoup de plaisir à leur inventer un devenir.

Chronologie

Voici les différentes étapes … comme support j’utilise un vieux jean de mon mari, j’appose 2 ou 3 petits morceaux de batik, et choisi des fibres et autres matériaux à broder ou intégrer. Essentiellement diverses fibres que j’ai teintes il y a plus ou moins longtemps.

Quelques exemples de réalisation

Tout est permis ! Comme d’incorporer des verres polis ramassés sur le sable…

Utiliser les restes des aiguillées des précédents…

Autres options : broderie sashiko-boro plus classique.

1 Comment

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s