Echeveau de soie et Poncho

J’aime particulièrement la soie et ses richesses infinies …

Cet immense écheveau teint (Oliver Twists) que je possède depuis des années m’est tellement cher que je n’avais pour l’instant pas osé l’utiliser.

Echeveau de soie aux multiples reflets : Un matériau magique
Echeveau de soie aux multiples reflets : Un matériau magique

Mais à quoi bon posséder un tel matériau si c’est pour le garder au fond d’une armoire ? alors je me suis lancée dans plusieurs projets simultanés qu’il m’a inspiré.

Tissage en cours

L’intégration de cette soie lors du tissage de laines diverses sur un métier à tisser à peigne envergueur (Harp Fort Krömski) en est un.

Intégration de mèches de soie dans le tissage classique
Intégration de mèches de soie dans le tissage classique

Ici la laine utilisée est une laine bouclette variable en couleurs. Les mèches de soie sont tissées tout simplement.

Pièce complète tissée avant utilisation
Pièce complète tissée avant utilisation

J’ai obtenu cette longue pièce de 2.5 m … que je trouvais très belle à regarder, agréable à toucher, et il m’a fallu quelques semaines avant d’oser la découper !

Finalement, elle s’est métamorphosée en Poncho … pour cela je l’ai d’abord partager en 3 morceaux de même taille (75 cm de long sur 38 cm de large); puis j’ai découpé un des 3 morceaux dans le sens de la longueur et ai cousu les 2 nouveaux morceaux obtenus sur les autres morceaux. Ceci m’a permis d’obtenir 2 rectangles de 75 cm de long sur environ 50 cm de large.

Par un jeu de pliage-couture de ces 2 rectangles on obtient ce poncho qui peut se porter de 2 manières !

Mémento du pliage des rectangles pour obtenir le poncho
Mémento du pliage des rectangles pour obtenir le poncho

Pour finir j’ai marqué les coutures en les brodant avec du ruban de soie.

Laisser un commentaire