Publié le Laisser un commentaire

« Carrés et Montagnes »: Envers du décor et Sashiko

Il était une fois un projet inabouti …

Il y a 20 ans j’avais envisagé de réaliser un patch en utilisant les formes géométriques, triangulaires des sommets. Pour les tons, il me semblait que bien souvent les paysages de montagnes sont tout de nuances de bruns, verts, parfois dorés. J’ai donc eu l’idée de peindre de la « soie » (ou plutôt un ersatz de soie) dans ces couleurs et d’y ajouter des touches plus lumineuses et colorées, assez improbables…

« Soie peinte« 
Patchwork de petits carrés

A l’époque j’avais peu de temps, et j’avais un peu bâclé ce patch monté à la va-vite à la machine… donc déçue il a végété au fond d’un placard jusqu’en ce début d’année 2019.

Le projet de le recycler et le mener à son terme a germé car je trouve ces morceaux de soie peinte très intéressants. Je l’ai entièrement démonté et remonté à la main de façon soignée pour aboutir à un tableau assez surprenant.

J’ai ensuite décidé de le traiter non comme un patch à quilter de façon classique mais, comme un support pour le broder selon la méthode des petits points blancs japonais, autrement dit prendre le plaisir d’associer montagne, soie peinte et sashiko.

Pour cette étape je me suis servie d’un joli tissu bleu pétrole profond comme fond et me suis lancée dans la broderie … de façon inattendue j’ai créé des lignes du sommet des monts s’évasant vers le bas des pentes. Vous vous demandez sans doute pourquoi j’utilise l’expression « de façon inattendue », eh bien tout simplement car le sashiko permet de telles surprises, c’est un peu l’équivalent d’une écriture automatique … nous nous laissons guider par le geste.

Et, la véritable surprise a été de découvrir que tous ces petits points blancs dessinaient à l’envers de jolis monts abstraits.

Et me voilà avec un tableau imprésentable car réversible … sauf à le suspendre dans un passage !

Ces derniers mois je prends beaucoup de plaisir à ressortir de mes placards mes projets inaboutis, mes restes de tissus et autres fibres teintes etc. de ces 30 dernières années, pour leur redonner une nouvelle vie. Mener à son terme un projet ancien inabouti, n’est pas vraiment l’expression adaptée, car après tant d’années mes idées, et surtout mes « moyens » ont beaucoup évolué, parallèlement à l’acquisition de nouvelles méthodes et techniques de travail.

Ainsi il est clair que ce tableau réversible « Carrés et Montagnes » n’aurait pas vu le jour sous cette forme il y a 20 ans quand il était en début de gestation. Il aurait sans doute eu les caractères d’un patchwork avec matelassage et quilting classique.

« Carrés et Montagnes » : Tableau peint et Sashiko (70×98 cm)
« Carrés et Montagnes » – Envers du décor Sashiko (70x98cm)
Publié le Laisser un commentaire

« Carrés et Montagnes »: Tableau peint et Sashiko

Il était une fois un projet inabouti …

Il y a 20 ans j’avais envisagé de réaliser un patch en utilisant les formes géométriques, triangulaires des sommets. Pour les tons, il me semblait que bien souvent les paysages de montagnes sont tout de nuances de bruns, verts, parfois dorés. J’ai donc eu l’idée de peindre de la « soie » (ou plutôt un ersatz de soie) dans ces couleurs et d’y ajouter des touches plus lumineuses et colorées, assez improbables…

« Soie peinte« 
Patchwork de petits carrés

A l’époque j’avais peu de temps, et j’avais un peu bâclé ce patch monté à la va-vite à la machine… donc déçue il a végété au fond d’un placard jusqu’en ce début d’année 2019.

Le projet de le recycler et le mener à son terme a germé car je trouve ces morceaux de soie peinte très intéressants. Je l’ai entièrement démonté et remonté à la main de façon soignée pour aboutir à un tableau assez surprenant.

J’ai ensuite décidé de le traiter non comme un patch à quilter de façon classique mais, comme un support pour le broder selon la méthode des petits points blancs japonais, autrement dit prendre le plaisir d’associer montagne, soie peinte et sashiko.

Pour cette étape je me suis servie d’un joli tissu bleu pétrole profond comme fond et me suis lancée dans la broderie … de façon inattendue j’ai créé des lignes du sommet des monts s’évasant vers le bas des pentes. Vous vous demandez sans doute pourquoi j’utilise l’expression « de façon inattendue », eh bien tout simplement car le sashiko permet de telles surprises, c’est un peu l’équivalent d’une écriture automatique … nous nous laissons guider par le geste.

Et, la véritable surprise a été de découvrir que tous ces petits points blancs dessinaient à l’envers de jolis monts abstraits.

Et me voilà avec un tableau imprésentable car réversible … sauf à le suspendre dans un passage !

Ces derniers mois je prends beaucoup de plaisir à ressortir de mes placards mes projets inaboutis, mes restes de tissus et autres fibres teintes etc. de ces 30 dernières années, pour leur redonner une nouvelle vie. Mener à son terme un projet ancien inabouti, n’est pas vraiment l’expression adaptée, car après tant d’années mes idées, et surtout mes « moyens » ont beaucoup évolué, parallèlement à l’acquisition de nouvelles méthodes et techniques de travail.

Ainsi il est clair que ce tableau réversible « Carrés et Montagnes » n’aurait pas vu le jour sous cette forme il y a 20 ans quand il était en début de gestation. Il aurait sans doute eu les caractères d’un patchwork avec matelassage et quilting classique.

« Carrés et Montagnes » : Tableau peint et Sashiko (70×98 cm)
« Carrés et Montagnes » – Envers du décor Sashiko (70x98cm)

Publié le Laisser un commentaire

Tableau vitrail textile « Galets et Dentelles aux Fuseaux »

Tableau "Galets et Dentelles aux Fuseaux"

J’ai découvert la dentelle aux fuseaux, il y a quelques années auprès d’une dentellière qui proposait des ateliers d’initiation sur des moulins à dentelles queyrassins dans le vieux donjon de Chateau-Queyras. J’ai exploré ensuite différentes techniques, notamment grâce au site d’André-Pierre Limouzin (http://couvige.virtuel.free/) et quelques livres livres références (Centre du Puy en Velais)…

Encouragée par des amis à montrer cette facette de mon travail,  j’ai cherché à intégrer quelques petites réalisations dans un tableau qui combinerait plusieurs de mes thèmes actuels : tissus peints – collage -patch – motifs fascinants des galets humides de l’estran – ondulations – dentelles aux fuseaux – transparence et effet vitrail pour un tableau vivant selon la lumière au fil de la journée !

Je vous propose de suivre les étapes de cette création ! En vous épargnant les phases préliminaires de réalisations des pièces de dentelles aux fuseaux.

  • Etude des motifs des galets de l’estran

La richesse des motifs et couleurs des galets humides de l’estran est incroyable et inspirante.

20180906_165800

  • Peinture d’un vieux drap à l’acrylique sur ce thème

Pas facile … mais à force de petites touches … pourquoi pas ?

20180523_161846

  • Séchage … patience 😉

20180523_161317

  • Premiers essais …

Pas si mal … on continue …

20180523_150128

  • Découpage de bandes ondulées pour construire le dessus de ce travail

Les morceaux de draps sont découpés en fines bandes ondulées, agencées de différentes manières jusqu’à trouver cellpe qui convient !

  • Peinture du support qui recevra les pièces de dentelles aux fuseaux

Le support choisi doit être semi- translucide pour obtenir l’effet vitrail envisagé. J’ai retrouvé un vieux rouleau  de fibres destiné à être appliqué sur les murs pour être peint datant des années 1990, qui a fait l’affaire.

20180522_191114

  • Essais … disposition des morceaux de dentelles

Là encore les possibilités sont infinies … et la difficulté est de choisir !

20180524_121304

  • Réalisation du « dessus »

C’est ensuite l’étape de la réalisation du collage sur de la tarlatane pour un bon maintien, puis de la surpiqure des pièces appliquées afin d’obtenir le « dessus » du travail. Etape très plaisante avec de jolies découvertes d’effets souhaités mais un peu inespérés.

20180525_150702

  • Insertion des morceaux de dentelles entre le « support » et le « dessus »

Le dessus est découpé pour chaque « incrustation de pièce de dentelles ».

20180525_160756

20180525_161912

Le contour de chaque incrustation est ensuite piqué pour un bon maintien avec le support au 3ème plan, en prenant soin de ne pas trop fixer la dentelle pour qu’elle garde son caractère souple et gracieux.

  • Effet tableau textile

Sur un mur nous avons un tableau original où peinture, patch et dentelles aux fuseaux cohabitent…

Tableau "Galets et Dentelles aux Fuseaux"

  • Effet vitrail textile

Sur une vitre à la lumière du soleil couchant … c’est tout autre chose !!!

Avec une mise en valeur tout à fait intéressante des pièces de dentelles et de leur transparence.

20180527_194318.jpg

 

20180527_20022720180527_20035820180527_200422

Si cet article vous inspire et que vous désirez vous lancer dans une telle démarche je suis à votre disposition pour échanger et répondre à vos questions éventuelles.

Publié le Laisser un commentaire

Vitrail Textile « Hexagones »

Depuis plusieurs mois je réfléchissais à la création d’un vitrail textile. J’avais déjà eu des expériences dans le domaine … mais « l’effet vitrail » avait été une découverte fortuite !

Ici c’était une volonté délibérée de trouver un moyen de jouer avec la transparence de la soie peinte, des contrastes, épaisseurs et jeux de lumière selon la disposition du travail et les moments de la journée.

C’est au cours d’un repas dans une fuste du Queyras que j’ai pensé que le motif du dessous de plat pouvait être une piste à creuser.

2018-01-12 cubes 2
Motif original … Hexagones et Losanges

Il convenait dès lors de créer un patch qui servirait de fond, fait de losages de soie peinte. Les zones de coutures plus épaisses permettraient un premier niveau de contraste.

20180205_vitrail_patch
Conception : Hexagones, losanges de soie peinte, patch

 

20180412_vitrail_patch2
Assemblage du patch

L’application secondaire d’un dessus en soie peinte en bleu foncé permettrait elle de souligner les séparations des motifs, et un deuxième niveau de contraste. C’est la technique du mola, ou application inversée devait être utilisée pour mettre en valeur la soie et ses motifs ainsi découverts.

20180412_vitrail_inprogress1
Première découverte : début du mola, appliqué inversé dans un panneau de soie peinte en bleu

Dès cette étape, l’effet vitrail est au rendez-vous. Et la broderie en mola est très ludique … faite de découvertes surprenantes, mettant en valeurs les différentes nuances et richesses des losages peints.

IMG_20180618_vitrail_inprogress3
Travail en cours … technique du mola

20180629_vitrail_inprogress2
Travail en cours : effet vitrail

Puis vient le travail du quilting !

20180711_vitrail_broderie
Travail en cours : quilting

Et enfin le tableau !

20180713_vitrail_atelier
Travail finalisé !

Vous pouvez librement vous inspirer de cette technique !

🤗A chaque étape de nombreuses variantes vous sont possibles ! Amusez-vous bien !!!😉